Aviation et CO2 : les chiffres clés

Transport aérien

On considère dans ce paragraphe uniquement l’aviation commerciale (source Tarmaac). Par convention, et pour éviter les doubles-comptes, sont pris en compte dans ces estimations la totalité des vols intérieurs et la moitié des vols internationaux.

Les émissions de CO2 du transport aérien en France se sont élevées en 2015 à 20,3 Mt (millions de tonnes). Entre 2000 et 2015, ces émissions ont progressé de +7,2% pour un nombre de passagers-équivalents-kilomètres-transportés en augmentation de 45%.

Avec 4,1 Mt en 2015, la part du trafic intérieur dans ces émissions est de 20 %, dont une proportion importante est liée à la desserte de l’Outre-mer (2,0 Mt). Depuis 2000, les émissions de CO2 liées au trafic intérieur sont en nette diminution (-26%). Au-delà des gains d’efficacité énergétique, le report modal au bénéfice du TGV a participé à ces résultats. Une baisse du trafic aérien intérieur est attendue pour les prochaines années sur les liaisons desservies par le TGV.

Les émissions de transport aérien international en 2015 (16,2 Mt de CO2), qui représentent 80 % des émissions totales, sont en progression de 21% par rapport à 2000 pour un trafic en croissance de 57% en termes de passagers-équivalents-kilomètres-transportés.

Le développement du trafic aérien s’est accompagné d’une amélioration continue de l’efficacité énergétique : ainsi depuis 2000, les émissions de CO2 par passager-équivalent-kilomètre-transporté ont diminué de 26%.

Secteur aérien dans son ensemble

Les émissions totales de CO2 du secteur aérien (y compris l’aviation non commerciale) se sont élevées à 22,1 Mt en 2015, en augmentation de 4,5 % par rapport à l’année précédente (valeurs recalées par les ventes carburant aviation en France - valeur 2015 provisoire).

Millions de tonnes CO2
2000
2010
2011
2012
2013
2014
2015 (*)
Intérieur y compris OM
6,1
4,6
4,9
4,9
4,8
4,6
4,6
international
14,6
16,3
17,0
16,5
16,5
16,6
17,5
Total secteur aérien (France)
20,7
20,9
21,8
21,4
21,2
21,2
22,1

 

Source Citepa chiffre pour la France entière – (*) 2015 provisoire

Le trafic aérien intérieur (y compris desserte de l’Outre-mer inclus dans l’UE) représente 3,4% du secteur des transports selon les données 2014 publiées dans le cadre de l’inventaire national des émissions au format CCNUCC (Convention Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques) pour le périmètre KP (Kyoto protocol – incluent l’Outre-mer inclus dans l’UE). Le trafic aérien intérieur dans son ensemble et le secteur des transports sont respectivement à l’origine de 1,0% et 28,3% des émissions de CO2 de la France (chiffres CITEPA 2014 hors UTCF).

 


Création de la DGAC en partenariat avec l' agence web oversc an

Mentions légales